Search for content, post, videos

Plus de 80 entreprises s’engagent pour sauver des vies

À l’initiative de l’Association RMC/BFM et de L’Oréal, la Charte du Cœur a été signée au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.
Objectif : sensibiliser les salariés sur les risques cardiaques et les gestes de premiers secours, améliorer l’apprentissage de ces gestes et soutenir l’installation de défibrillateurs.

 

La « Charte du Cœur » créée par l’Association RMC/BFM et L’Oréal a été signée pour la première fois mardi 13 septembre 2011 au ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé.

Placée sous le Haut Patronage de Xavier Bertrand, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé, la Charte du Cœur s’articule autour de trois axes : la sensibilisation des salariés aux risques cardiaques et aux gestes de premiers secours, l’apprentissage de ces gestes et l’installation de défibrillateurs.

A l’origine de ce projet, un constat : le décès de plus de 40 000 personnes d’un arrêt cardiaque extrahospitalier chaque année en France et le faible taux de survie des victimes (2 à 3% contre 30% à Seattle aux Etats-Unis), et la conviction qu’il est possible de faire mieux et de sauver chaque année plusieurs milliers de vies, à la condition que tous les acteurs ‑ publics comme privés- se mobilisent.

La Charte du Cœur vise donc à fédérer un maximum d’entreprises autour de cet enjeu de santé publique, créateur de dynamiques sociales et citoyennes.

Plus de 80 entreprises ont d’ores et déjà signé la Charte.

Les entreprises peuvent signer la Charte du Cœur sur Internet www.charteducoeur.fr .

Pour Isabelle Weill, présidente de l’Association RMC/BFM, «les entreprises ont un rôle déterminant à jouer pour améliorer l’information des Français sur les gestes qui sauvent et développer le maillage du territoire en défibrillateurs. L’entreprise, c’est un lieu de vie. Signer la Charte du Cœur, c’est s’engager dans une démarche de responsabilité sociale et citoyenne, créatrice de solidarité».

Pour Jean-Claude Le Grand, « L’Oréal a souhaité soutenir l’Association RMC/BFM dès sa création pour favoriser l’apprentissage des gestes qui sauvent et l’installation de défibrillateurs. Cette collaboration s’inscrit dans le prolongement de notre engagement citoyen et repose sur des valeurs fortes de solidarité, de respect et de diversité au fondement de notre Citizen Day et de notre politique diversités. Après avoir sensibilisé plus de 300 de nos collaborateurs en Ile-de-France et contribué au lancement de l’application « arrêt cardiaque » pour Smartphone afin de référencer et géolocaliser les défibrillateurs, la création de la Charte du Cœur avec l’Association RMC/BFM est pour nous l’occasion de mobiliser d’autres entreprises, mais aussi nos fournisseurs et clients sur cet enjeu de santé publique ».

Nous écrire
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn