Search for content, post, videos

La migraine, un facteur de risque dans les maladies cardiovasculaires

La migraine fait souffrir près d’un milliard de personnes à travers le monde, mais on apprend désormais qu’elle pourrait être un facteur de risque dans plusieurs maladies cardiovasculaires. C’est du moins ce que révèle une étude publiée dans le British Medical Journal.

Augmentation des risques d’AVC mais aucun lien avec les arrêts cardiaques

L’étude révèle que les personnes diagnostiquées de migraines ont plus de chances d’être victimes de maladies cardiovasculaires. Concernant l’AVC hémorragiques, la maladie est deux fois plus fréquente chez les personnes migraineuses que dans le reste de la population. L’infarctus du myocarde touche, quant à elle, 25 personnes sur 1000 pour le groupe souffrant de migraines contre 17 personnes sur 1000 pour le reste de la population. Pour les AVC ischémiques l’incidence serait de 45 personnes sur 1000 contre 25 sur 1000. Les personnes souffrant de migraines sont également plus vulnérables que le reste de la population quand il s’agit de thrombose veineuse ou de fibrillations auriculaires.

Par ailleurs, la publication révèle que l’âge moyen au moment du diagnostic de la migraine est de 35 ans et que 71% des malades sont des femmes. Pis, entre un groupe d’hommes et de femmes ayant tous la migraine, ces dernières ont plus de risques de souffrir d’une maladie cardiovasculaire. L’étude indique également que, parmi les 51.000 migraineux, environ 2400 ont été victimes d’une maladie cardiovasculaire.

La première année est la plus risquée

D’après l’article, les risques de maladies cardiovasculaires sont plus importants durant la première année suivant le diagnostic de la migraine. Les chances seraient même 8 fois plus élevées en ce qui concerne les AVC. Elles seraient multipliées par deux pour les infarctus du myocarde, les thromboses veineuses et les fibrillations auriculaires.

 

Source : Le Figaro

Nous écrire
Facebook
Twitter
Instagram
LinkedIn